Interview de LaCaverne Vintage

Johanna fondatrice de LaCaverne Vintage vous présente son projet de souk 2.0 qui prône la slowfashion !

 

 

| Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Je suis Johanna Benayoun, étudiante en Master 2 de Philosophie à l'Université Paul Valéry.
Je n'ai jamais été très académique et scolaire cependant j'ai toujours aimé apprendre, découvrir, connaître et ma curiosité naturelle m'a amené à faire des études dans l'objectif d'obtenir des compétences et non un diplôme.
Persuadée que la philosophie mène à tout, c'est avec cette dynamise et cet état d'esprit que j'ai entrepris ces études. Des études riches de sens.

J'ai pu m'organiser de la façon dont je le souhaitais car j'ai peu d'heures de cours et donc beaucoup plus de temps pour développer ces cours de façon pratiques.
Je me suis plu et épanouie en philosophie ayant la sensation de vivre mes études de l'intérieur, de me forger de me développer.
Comme je l'ai toujours dit, la philosophie ce n'est pas des études pour avoir un métier, c'est des études pour la vie. J'ai continué la licence avec la même vision tout en me renseignant sur ce qui me plairait de construire.
J'ai toujours eu l'âme d'une entrepreneure et ai été passionnée par le commerce, la mode, l'art, la création et la réflexion

Mon idée de créer LaCaverne Vintage est née en cette dernière année de licence, où j'ai senti que j'avais intellectuellement une bonne assise et un mental prêt pour l'aventure entrepreneuriale et pour cela, je ne peux que remercier la philosophie. Mon projet est né assez par hasard et est apparue très rapidement une évidence.
Depuis petite, mes parents nous ont habitué à chiner dans les brocantes, les souks, les vides greniers et puces où d'ailleurs j'ai pris goût à vendre depuis toute petite.
Mes parents sont des commerçants/forains, avec qui j'ai tout appris. Mes grands-parents paternels avaient également une entreprise made in France de vêtement d'enfants dans les années 70 tandis que mes grands-parents maternels étaient couturiers. J'ai baigné dans un univers propice au commerce, à la création et à la mode

 

Quel est votre projet ?  

 

La génèse de LaCaverne Vintage

Mais l'idée m'est venue lorsque j'ai récupéré une commande Vinted d'un ami : un authentique pantalon vintage années 90 pour danser.
À ce moment-là, la seconde main et le vintage n'étaient pas aussi développés et à la mode qu'aujourd'hui. Lorsque je l'ai récupéré je me suis souvenue avoir vu un modèle similaire à Zara mais bien sûr non vintage authentique. 

J'ai assez tôt été touchée par les conditions de travail des travailleurs des usines textiles et j'ai eu une grande prise de conscience sur la nécessité de changer de mode de consommation.
Notamment changer sa garde-robe sachant que l'industrie textile est la deuxième industrie la plus polluante. 

Jean-Paul Sartre disait "nous sommes le produit de nos actes" et c'est avec cette philosophie existentialiste comme leitmotiv que j'ai fondé LaCaverne Vintage, persuadée que chaque geste compte et qu'il est possible de s'accorder avec ses valeurs. Nous sommes ce que nous nous faisons, nous avons la possibilité d'acter en faveur d'un nouveau monde, plus responsable et plus juste

Nos objectifs

1. Revaloriser le vintage 

Populariser la seconde main et le vintage à travers une nouvelle image de la friperie.
Afin que la slowfashion remplace la fastfashion, il m'a semblé évident de devoir donner un nouveau souffle à la friperie souvent considérée comme désuète et sale.
Avec LaCaverne Vintage je propose des sélections vintage, soigneusement chinées en prenant soin de l'esthétisme, de la qualité et de l'état de l'article de seconde main.
Je souhaite proposer une alternative responsable à la mode, tout en proposant des produits qui s'alignent sur les besoins de se vêtir tendance.
Mon projet est en accord avec mes valeurs : éthique et écologique 

2. Une alternative responsable à la mode 

En effet, au cœur de mon projet se trouve la volonté de tendre vers l'adoption d'un nouveau mode de consommation de la mode.
Le vintage, étant déjà produit, ne nécessite pas de production et est de fait non polluants dans sa fabrication. Je mets un pont d'honneur proposer uniquement du vintage car c'est un gage de qualité : made in France (le plus souvent). 

3. Upcycling & customisation 

J'ai souhaité apporter une touche d'originalité pour créer un univers coloré et original qui s'inspire grandement des années 70 à 90 mélangés à des pièces très actuelles/streetwear comme les sneakers ou les hoodies que l'on customise. 

| Qu'est-ce l'accompagnement de PEPITE-LR vous a apporté ?

Mes études ne m'ont pas permis de développer des compétences nécessaires dans l'entreprenariat, j'ai pu trouver chez PEPITE-LR ce qui me manquait !
L'accompagnement PEPITE m'a permis dans un premier de temps de me former grâce aux cours et ateliers.
Les entretiens individuels ont également été d'une aide précieuse pour m'organiser. Ils m'ont permis d'identifier des objectifs clairs pour avancer sur mon projet

| Vos conseils aux Étudiants-Entrepreneurs ?

1. Le meilleur conseil que je puisse donner c'est de ne pas attendre le "bon moment" pour se lancer,
2. Chasser la petite voie inconsciente empreinte de circonstances limitantes "c'est impossible", "tu n'es pas capable", "tu vas échouer",
3. Ne pas avoir peur de l'échec également
4. Se concentrer sur soi et son projet, son rêve sans avoir peur de se ridiculiser
.