Interview de Weartskep

Ulysse le fondateur de WEARTSKEP, vous présente son projet de galerie immersive !

 

| Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Ulysse Agassin, j'ai 27 ans, je suis diplômé de deux Licence dont une en statistique mathématique et une en économie.
Je suis actuellement en Master 2 Économie numérique à l'Université de Montpellier. 

Je suis passionné par la photographie depuis mon enfance, j’ai toujours été fasciné par le fait de revivre un moment en images.
Puis, je suis animé par les nouvelles technologies et l'entrepreneuriat, pour moi les deux vont de pairs : l'innovation technologique permet de créer des solutions innovantes et donc d’entreprendre.

| Quel est votre projet ?

 

Mon projet est une galerie d’art immersive qui s’appelle WEARTSKEP. Il est né suite aux difficultés que j’ai rencontrées lors de ma toute première exposition photographique et des problèmes que rencontraient certains amis photographes et peintres. Lors de ma première exposition en 2019, j’ai rencontré deux problèmes : le premier une difficulté à trouver un lieu pour exposer mes œuvres, le second le manque de moyens financiers pour organiser l’exposition. C’est là que m’est venu l’idée de créer une plate-forme d’exposition, une galerie immersive.

Pourquoi une galerie immersive ?
Une galerie immersive car aujourd’hui les amoureux d’art et les collectionneurs sont à la recherche de proximité et de connaissance des artistes.
WEARTSKEP est le moyen de permettre aux amateurs d’art de rentrer dans l’intimité des artistes. Je parle d’intimité artistique.

Les étapes clés de son développement : 

  • Étude de marché à Montpellier et sur Paris pour interroger les galeristes, les artistes, les amoureux d’art et les collectionneurs, 

  • Trouver un nom approprié, 

  • Réaliser un prototype, 

  • Intégrer l’incubateur IONIS 361 et commencer le développement technique de la plate-forme avec mon associé, 

  • D’autres structures d’accompagnement nous ont rejoint plus tard : Context'Art et CCI Hérault

  • Lancement de la première version de weartskep et déploiement des autres services et fonctionnalités prévu dans 4 mois,

  • Accentuer les actions marketing et commerciales. 

Aujourd’hui, nous avons lancé la première version de WEARTSKEP c’est-à-dire la chaîne de streaming sur laquelle nous diffusons des documentaires sur des artistes. 
La place de marché pour vendre et acheter des œuvres d’art sera disponible dans 1 mois et demi. Nous travaillons avec une soixantaine d’artistes pour les tournages vidéo, éventuellement les ventes de leur œuvre et bientôt les expositions d’artistes. Et pour finir, nous sommes à la recherche de financement pour accélérer notre développement commercial. 

Notre ambition est de développer WEARTSKEP au-delà de la France. Nous irons rapidement en Afrique où on travaille déjà avec quelques artistes et puis après en Asie et au Canada. Nous allons lancer un autre service exclusivement pour les expositions d’œuvres d’art. 

| Qu'est-ce l'accompagnement de PEPITE-LR vous a apporté ?

C’est grâce à PEPITE-LR que j’ai pu donner vie à ce magnifique projet
Je suis arrivé à PEPITE-LR juste avec une idée brute, 2 ans après j’ai une galerie d’art en ligne et plusieurs structures d’accompagnement. 

Tout d’abord, j’ai appris les rouages de l’entrepreunariat et j’ai su crée un réseau grâce à ça.
L’accompagnement m’a permis de de bien structurer mon idée et d’éviter certaines erreurs grâce notamment au D2E et les rendez-vous individuels avec Magda Huber. 

| Vos conseils aux Étudiants-Entrepreneurs ?

Pour les Étudiants-Entrepreneurs, quand vous avez une idée de création d’entreprise, interrogez premièrement le marché avant de commencer à le développer. 

Et très important, même si vous êtes accompagné par PEPITE-LR, ne restez pas dans votre coin.
Créez-vous un réseau, parlez entre Étudiants-Entrepreneurs et soutenez-vous.
Surtout n’hésitez pas à demander à vos charges d’affaires si vous avez besoin d’une information ou d’un contact.

NE RESTEZ PAS DANS VOTRE COIN